Devez-vous utiliser Google Plus ?

Avec sa dernière mise à jour, Google Plus, le réseau social de Google aura fait beaucoup parler de lui. C’est vrai, enfin, pour moi, que cette évolution est plutôt sympa.

Pour autant, avez-vous enfin franchis le pas ? Vous êtes-vous enfin décidez à prendre le réseau par le clavier ou en êtes-vous encore à vous demander ce que c’est que ce truc ?

Autant vous le dire tout net, si vous avez un blog, que vous comptez en tirer quelques bénéfices que ce soit, va falloir vous exciter le neurone et affirmer une présence réelle sur le bestiau.

Pourquoi ? Parce-que derrière le réseau social de Google se cache (à peine) un impact en terme de référencement.

AuthorShip et Authorank

Vous avez surement entendu parler d’AuthorShip et Author Rank. Le premier nommé, c’est le programme qui vous permet de dire à Google que votre blog, c’est bien le vôtre, et de fait, c’est ainsi que vous aurez votre photo qui apparaitra dans les résultats des recherches.

Venez jouer sur Google Plus !

Quand on sait qu’il est question de 15 à 20% d’augmentation du trafic, ça vaut peut-être le coup de vous pencher sur la question.

Ensuite, Author Rank. Lui, c’est en quelque sorte le nouveau « page rank ». En résumé, vous avez un compte Google Plus, vous avez adhéré au programme Author Ship, bien ! Vous allez donc pouvoir bénéficiez de la puissance d’Author Rank.

Google va analyser votre présence sur Google Plus, ce que vous faites, dites, partagez, plussez, etc… Il va faire sa petit salade à lui, et pouf ! Il vous classe, comme le page le faisait en son temps pour les pages d’un site.

A un détail près, c’est qu’ici, c’est l’auteur qui est valorisé, pas son site, ou ses pages, non. Enfin, pas que. Puisque votre site est lié à votre profil, les deux marchent mains dans la main. En étant actif sur Google Plus, vous aurez donc plus de chance de voir votre site grimper.

A ce titre, plus vos contenus sont partagés, plussés, plus votre profil Auteur prend de la valeur, et donc, par ricochet, c’est votre site tout entier qui va en bénéficier. CQFD.

Avec tout ça, vous comprendrez bien qu’il serait temps pour vous d’investir la place avant la grande transhumance des blogueurs. Parce qu’a un moment, va y avoir bouchon. A ce titre, Panda Futé Pingouin Malin ne savant pas vraiment quand est-ce que la migration va débuter. On sait simplement que ça va finir par arriver.

Donc, histoire de vous placer bien tranquillement, le conseil de Eloka Futé ? Allez-y maintenant.

Comment qu’on fait ?

D’abord, il vous faut un compte Google Plus. Jusque-là, rien de bien sorcier. Pourtant, tout de suite, pour les plus timide ou les fans de l’anonymat, premier souci, et pas des moindre. Google vous demande d’utiliser une photo sur laquelle vous êtes reconnaissable. Dans le cas contraire, pas la peine d’aller plus avant.

Donc, ajouter votre plus belle photo. Voilà. Ensuite, ajouter votre mail, celui avec lequel vous communiquez quotidiennement, c’est mieux. Dans votre profil, cherchez « Egalement auteur de », et là, paf ! Vous collez l’adresse de votre site.

Enfin, sur votre site, il vaut mieux créer un lien entre votre contenu et votre profil Google Plus. Dans les faits, une ligne de code suffit. Mais pour la plupart d’entre vous, cette ligne de code, c’est l’enfer.

Pas de soucis ! Souvenez-vous, avec WordPress, il existe un plugin pour tout, et pour ça aussi, il existe un plugin, même plusieurs !La preuve >

http://wordpress.org/plugins/search.php?q=authorship

Alors, ne me demandez pas le quel choisir, je n’en utilise aucun, puisque j’ai codé la chose en dur directement dans mon thème.

Une fois cela fait, vous êtes au poil. Il ne reste plus qu’à attendre que Google détecte, vérifie et valide le tout. A l’époque, on recevait un petit mail pour nous dire que nous avions décidé de participer à l’AuthorShip tout ça. Est-ce encore le cas ? Je n‘en sais rien. Dans tous les cas, il vous faudra quelques jours de patience avant de voir votre trombine arriver dans les SERPS.Vérifiez que tout fonctionne

Si vous souhaitez vous assurer que vos pages sont bien reliées à votre contenu, il existe un outil disponible dans Google >

http://www.google.com/webmasters/tools/richsnippets

Vous collez l’adresse de l’un de vos billets, vous validez, et là, si vous avez bien bossé, votre tronche apparaît  Si c’est la photo de belle maman, y’a mal done ! Vous avez loupé un truc quelque part, et il faudrait bien reprendre tout ça.

Et après ça ?

Hé bien ensuite, c’est pas le tout, mais va falloir vous activer sur Google Plus. Ah oui, pas moyen de poster vos messages en automatique depuis votre WordPress. Hé oui, pas con le Google. Il a bien vu comment cette technique appauvrit considérablement les échanges sur Facebook ou Twitter. Alors, il ne veut pas de ça chez lui !

Remarquez, au moins, va falloir vous casser un peu la tête et être réellement présent sur le réseau. Un coup de pouce SEO de Google lui-même, au fond, ça doit se mériter. Alors, le deal est simple : postez-moi du contenu de qualité, et moi, Google, je vous pousse un petit coup dans mes SERPS.

On peut discuter des vies entières sur le bien-fondé du deal. Perso, ça ne me choque pas. C’est gagnant/gagnant. Google récupère un bon contenu, et vous de l’Author Rank. Personne ne va se plaindre !

Un bonus ?

Allez ! Je suis de bonne humeur ! Un petit bonus pour finir. Vous l’avez sans doute remarqué, sur Eloka, j’utilise un « triple » formulaire de contact. J’embarque Google Plus, mais aussi Facebook et enfin le système classique de WordPress.

J’ai voulu mettre ce système en place, parce que pour Google Plus, c’est vraiment pratique ! Et question viralité, c’est encore un peu plus puissant que le bouton +1. Chaque personne ayant un compte Google + peut directement répondre dans les commentaires (selon la règle des cercles de Google), ce qui rend la chose amusante.

Sur certains billets, l’effet trainé de poudre fut plutôt sympa à regarder !

 Le plugin ? G+ comments > http://wordpress.org/plugins/gplus-comments/

Vous pouvez désactiver les plateformes que vous ne souhaitez pas utiliser, c’est bon à avoir. Et vous pouvez aussi classer les onglets dans l’ordre qui vous sied le mieux.

En conclusion ?

Puisqu’il faut bien conclure, il serait temps pour vous d’enquiller sérieusement ! Une création de compte, si ce n’est déjà fait, un plugin wordpress et en voiture Simone !

A consulter également sur le sujet: voir ici

Laisser un commentaire

Comment
Name*
Mail*
Website*